musical-et-cie

musical-et-cie

A l'affiche


Report "Charlie et la chocolaterie"

120004739_2395888164038135_5978554095574184022_n.jpg

Encore un report pour le monde du spectacle.
La comédie musicale "Charlie et la chocolaterie" qui devait faire sa première représentation le 31 Octobre 2020, vient de reporter la date au 16 décembre 2020 au théâtre du gymnase.
Nous serons évidemment présents pour soutenir cette production qui nous affection particulièrement.

AFP / NEWS

"Le producteur Alexandre PIOT et le directeur du théâtre Jacques BERTIN, en accord avec TF1, RTL, 6TER, GULLI et LE PARISIEN, ont pris la décision de repousser la date de lancement de la Comédie musicale tant attendue « CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE «.
Initialement prévu le 31 Octobre, le spectacle sera présenté à partir du 16 Décembre au théâtre du Gymnase.
Cette décision s’est imposée dans le contexte actuel de l’épidémie, s’agissant d’un Show très ambitieux qui nécessite pour Philippe HERSEN et ses équipes artistiques une préparation plus longue que prévue."


21/09/2020


Noé, la force de vivre - le spectacle musical

119712786_2393594614267490_6637599734314528465_n.jpg



Le spectacle Noé, la force de vivre - le spectacle musical qui devait se produire le 28 novembre 2020 à l’Hippodrome de Longchamp vient d’annoncer le report de ses représentations d'un an. 

➡️ http://www.noe-spectacle.com/


18/09/2020


Disney en concert

119845223_2393521950941423_8672464073245636348_n.jpg


Encore un report pour le monde du spectacle.

La tournée Disney en Concert "Magical Music from the Movies" reporte ses premiers concerts de l'automne vers début 2021.


les villes concernées sont Paris, Marseille, Rouen, Toulon, Dijon, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Le Mans, Rennes & Pau.

 

Les billets restent valables sur les nouvelles dates, aucune action de votre part n'est nécessaire.


Les personnes ne pouvant pas se rendre à la nouvelle date de spectacle peuvent se rapprocher de leurs réseaux de distribution pour se faire rembourser.

 

voici les dates reportées:


23 Octobre 20h à Paris est reportée au Vendredi 22 Janvier 2021 20h
24 Octobre 14h30 à Paris est reportée au Samedi 23 Janvier 2021 14h30
24 Octobre 20h à Paris est reportée au Samedi 23 Janvier 2021 20h
25 Octobre 14h30 à Paris est reportée au Dimanche 24 Janvier 2021 14h30
31 Octobre à Marseille est reportée au 20 Février 2021 à 20h
31 Octobre à Rouen est reportée au 25 Avril 2021 à 17h
1er Novembre Toulon est reportée au 27 Mars 2021 à 20h
7 Novembre à Dijon est reportée au 14 Mars 2021 à 17h
8 Novembre à Lyon est reportée au 18 Avril 2021 à 17h
14 Novembre à Rennes est reportée au 24 Avril 2021 à 20h
15 Novembre au Mans est reportée au 11 Avril 2021 à 17h
21 Novembre à Grenoble est reportée au 17 Avril 2021 à 20h
22 Novembre à Clermont-Ferrand est reportée au 16 Avril 2021 à 20h
21 Février 2021 à Pau est reportée au 21 Mars 2021 à 17h

 


18/09/2020


"Demain commence içi"

Affiche officielle DCI_WEB.jpeg

Aujourd'hui nous avons assisté au théâtre Dejazet au showcase de « Demain commence ici » la comédie musicale 100% originale et 100% française, écrite et mise en scène par Emilie Courtemanche, mise en musique par Vincent Pépin. 

 

Nous avons pu découvrir en avant-première et dans une partie du décor, quelques chansons et quelques scènes jouées issues du spectacle.

En cette période un peu particulière, ca fait du bien de retrouver les salles de spectacles et cet avant goût donne envie d'être le 20 octobre pour connaitre la suite des aventures de ces générations qui échangent, partagent et se découvrent.

A l’affiche au théâtre Déjazet à partir du 20 octobre 2020, pour uniquement 90 représentations, jusqu’au 30 janvier.

billeterie : https://www.billetreduc.com/265449/evt.htm

Equipe créative: 

Auteur, Metteur en scène, Productrice : Emilie Courtemanche
Compositeur, Arrangeur et multi-instrumentiste : Vincent Pépin
Altérnant pianiste et altérnant Chef d'orchestre : Julien Mouchel
Chorégraphe : Delphine Pernot
Eclairagiste : Anne Coudret
Scènographe : Emeline Chatellier
Costumière : Foteini Pangos
Maquilleur, Perruquier : Alban Jarossay
Création vidéo : Coralie Voisin
Assistante mise en scène : Chloé Mazuel

Les interprètes :

Marina Florence / Marie Ruggeri / Marine André / Marie Parisot / Lison Pinet / Eléonore Baron / Anny Vogel / Valériane de Villeneuve / Eva Gentili / Roxane Michelet / Marianne Millet / Sonia Morgavi / Louisa Baileche / Gino Totaro / Laurent Kiefer / Romane Gréteau / Mélodie Décultieux / Léna Pinon-Lang / Barbara Nicolle / Jonathan Cherki / Lucas Radziejewski

Crédit Photos : Maïna Salmon




 

 


14/09/2020


Pirates : Le Destin d'Evan Kingsley

                        119060902_329898624990539_2928168572449028767_n.jpg

Pirates : Le Destin d'Evan Kingsley

 

 

 

Chez « Musical et Cie » nous aimons, autant que faire se peut, suivre les spectacles, leur histoire, leur évolution.
Ainsi, en février dernier nous partagions l’annonce du casting pour ce spectacle, ce mardi 8 septembre nous assistions au tout dernier filage avant le premier levé de rideau et mercredi nous étions à la générale de presse.

 

 

 

Étant données les circonstances, l’émotion et l’excitation étaient palpables dans la salle et ce avant même l’ouverture du rideau, lors de l’intervention de Samuel Safa qui introduisait le show pour lequel il a composé la musique et co-écrit les paroles.
Le port du masque ne pouvait cacher ni les sourires ni les étoiles dans les yeux et ne pouvait encore moins empêcher les rires et les applaudissements.

 

 

 

Nous voici donc embarqués avec un équipage de pirates aussi drôle que motivé à l’idée de trouver un trésor ! 

C’est Evan Kingsley lui-même qui le compose. 
Il s’agit du personnage principal interprété par Jimmy Costa Savelli.
Formé notamment au "Studio International des Arts de la scène", ce dernier s'est illustré incarnant le rôle titre dans «Les aventures de Tom Sawyer».

 

Avec lui il entraîne son amie Anne Mery sous les trais d’Océane Demontis.
Celle-ci nous offre un très joli moment d’émotion avec son solo durant lequel elle va dévoiler sa véritable identité en expliquant qu’elle est « fière d’être une femme ».

 

Tout à coup elle intéresse beaucoup moins Zizard, le pirate joué par Harold Simon («La petite fille aux allumettes», «L’éventreur de Whitechapel», «La petite sirène» ou encore «Le tour du monde en 80 jours») qui fait son «coming out» dans un succulent numéro.
Le public ne s’y trompe pas et applaudit avant même la fin de la chanson.

 

Dans le milieu de la comédie musicale, on ne présente plus Jérôme Pradon («Les misérables» ,«Mamma Mia!» et plus récemment « Into the wood » pour ne citer que trois exemples).
Sa performance dans« Aspects of Love » lui a même valu d’être nominé au Off West End Theatre Award en janvier dernier.
Cette fois il est Barbe sale, ex-capitaine assoiffé d’or, officiellement le second mais véritable protecteur d’Evan Kingsley, qui l’accompagnera et le guidera tout au long de cette expédition. 
Un rôle a double casquette qui met en avant le talent de comédien de Jérôme Pradon.

 

Dans toute histoire de pirates il faut des ennemis qui forcément convoitent le même trésor.

Ici le camp adverse est mené par Julien Safa dit La Buse (qui n’est autre que le l’auteur et le co-parolier).
A ses côtés on trouve notamment la fougueuse Lorena Masikini dans le rôle de Kerla.

 

Avec l’ensemble, il y a en tout 15 artistes sur scène pour nous offrir de très beaux numéros de groupe que ce soit pour l’ouverture, lors de la chanson « tourne en rond » ou pendant les combats (réglés par Albert Goldberg assisté de Adrien Garcia) pour ne citer que quelques exemples.

Ajoutant à la magie, le spectacle repose également sur les illustrations projetées sur écran de Valentin Ducloux et Jeremy Barrault et les lumières de Simon Keller.
Le fait qu’il y ait en filigrane de beaux messages avec des thématiques telles que le féminisme, l’homosexualité ou les relations père / fils, n’est peut-être pas étranger au fait que Christophe Lambert ait décidé de parrainer ce spectacle.

 

 

 

Mais nous n’allons pas non plus tout vous dévoiler car « on ne montre pas la carte au trésor au premier venu » !
Un indice tout de même : ça se passera aux Folies Bergères à partir du 18 octobre. Quoiqu’il advienne d’ici là, souvenez-vous que « La véritable expédition se trouve dans le périple pas dans la conquête » !!!

 

 

Du 18/10/2020 au 29/11/2020

 

Folies Bergère
32 rue Richer
75009 - PARIS 9EME ARRONDISSEMENT



Réservation : 

https://www.billetreduc.com/261949/evt.htm

Avec : 

Jimmy Costa-Savelli | Océane Demontis |  Bruno Moreno | Julien Safa |Yann Migliore | Jeremy Pappalardo | Axelle Rabiat | Kalil Alaoua | Cindy Lepage | Igor Le Pipec | Suzon Naiman | Guy Derminassian | Caroline Safa | Mehdi Arbaoui | Noémie Caron | Simon Cansas | Didier Clusel | Jerome Pradon | Alex Dey | Harold Simon | Lorena Masikini | Maxime Bregowy Lola Rose 

Equipe création : 

Production : Safa Brothers Productions et Reelax Production
Co-Producteur et Parrain : Christophe Lambert
Histoire originale et paroles : Julien Safa
Musique et paroles : Samuel Safa
Mise en scène : Valery Rodriguez
Chorégraphie : Igor Le Pipec
Décors : David Ledorze

 

 


13/09/2020


Aladin et la lampe merveilleuse à la Comédie Saint Michel

 107906855_4584864904864547_6176088968249389283_n.jpg


ALADIN ET LA LAMPE MERVEILLEUSE - La Comédie Saint-Michel

 

Que ce soit grâce aux livres, au dessin animé des studios Disney, au film de 2015 avec Kev Adams, au théâtre du Palais Royal (avec la version de Jean-Philippe Daguerre et Igor de Chaillé), au Comédia il y a quelques temps ou encore au Palais des congrès en 2007...tout le monde connaît l’histoire d’Aladin l’« enfant du souk » (ici fils de Moustaffa le tailleur) tombant amoureux de la belle Jasmine, fille du Grand Calife et qui va devoir affronter Jafar avec le Génie. 

Ce conte a fait l’objet de moult adaptations.

 

On pourrait donc se dire : « encore une version de plus !!! ». 

Sauf que celle-ci se veut plus moderne en intégrant des musiques et de la danse hip-hop (qui donnent souvent envie de bouger) mais également plus humoristique avec parfois un coté assez burlesque.
C’est Jean Blanc qui en a écrit le livret et qui l’a mise en scène.
Comme si cela ne suffisait pas, il joue dedans !
Plus fort encore : il y tient trois rôles (Jafar, le Génie et le Calife) passant d’un personnage à un autre en très peu de temps et avec une aisance remarquable.

 

De véritables tours de magie font partie intégrante du spectacle (qui conserve ainsi sa part de féerie) ainsi que quelques chansons comme « Le café des délices » (joué en live à la guitare) ou « mon amie la rose ».

 

Autre différence : ici, comme dans « Les milles et une nuits », c’est Shéhérazade qui nous conte l’aventure n’hésitant pas à faire des « arrêts sur image » pour présenter les différents personnages aux enfants. 

Ces derniers sont pris à témoin à plusieurs reprises et participent bien au spectacle. Ils en ressortent enchantés avec en tête la très belle citation d’Antoine de Saint-Exupéry : « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

 

- Les mardis à 16h45 du 07/07 au 28/07

- Les mercredis à 16h45 du 24/06 au 26/08
- Les samedis à 14h du 11/07 au 29/08
- Les dimanches à 16h45 du 19/07 au 2/08

Relâche le 25/07 à 14h

À partir de 4 ans

 

 

 

*******************

 

Auteur : Adaptation libre par Jean Blanc
Artistes : Jean BlancFonzie KohaneHaciba BoucennaCharedine WagranYoucef OualiLara EvaristoCelie Angelot Amory
Metteur en scène : Jean Blanc

Crédit photos : Maïna Salmon


 


15/07/2020


RB Dance Company

                                        107459727_281167586327139_1188929711427943642_n.jpg


Nous étions allés les applaudir sur la scène du Casino de Paris en début d'année.
En attendant de les retrouver sur cette même scène le 23 octobre 2020, ils sont de retour dans l'émission "La bataille du Jury" sur M6.

C'est encore une sublime prestation avec une chorégraphie micrométrée d'une rare qualité que la RB Dance Company nous a offert.
En espèrant qu'ils gagnent la finale qui aura lieu la semaine prochaine sur M6.

Lien pour réserver vos places au Casino de Paris :  https://bit.ly/Stories2310CasinodeParis



 Pour revoir leur prestation : 

https://www.facebook.com/watch/?v=1143496932710059




07/07/2020


Adieu Monsieur Haafmann

75279153_321577225674175_3816189806460616205_n.jpg



 

ADIEU MONSIEUR HAFFMANN

 

Ce mardi 30 juin, c’est au théâtre du Châtelet tout fraîchement rénové que nous avons pu assister à une représentation de «Adieu Monsieur Haffman» destinée à sa captation. Depuis sa création à Avignon en 2016, le succès de cette pièce ne se dément pas. Elle a même récolté quatre molières en 2018 (meilleure pièce du Théâtre Privé, auteur francophone vivant, révélation féminine, meilleur comédien dans un second rôle).

 

L’histoire se déroule à Paris pendant la seconde guerre mondiale (en 1942 alors que le le port de l'étoile jaune pour les juifs est décrété) sous l’occupation allemande. Suite au «boycott organisé des commerces juifs» (et pour rester caché), Monsieur Haffman cède sa bijouterie à son employé Pierre Vigneau. Ce dernier ne pose qu’une seule condition : que son patron accepte de faire un enfant à sa femme Isabelle puisque « le vent de la fertilité » ne leur est pas favorable.

 

Avec quelques extraits de véritables émissions antisémites diffusées à l’époque (sans qu’Hitler n’ait eu à le demander...) à l’appui, la petite histoire s’inscrit dans la grande. C’est lors d’un dîner organisé par Pierre Vigneau avec « des invités de marque » que les masques vont tomber...

 

Bien entendu nous ne vous donnerons pas ici l’issue de l’intrigue. Mais le suspense, l’émotion, le rire (avec de fins jeux de mots) sont au rendez-vous et on ressort en s’interrogeant. Qui peut savoir comment il aurait réagit face à de tels événements ? N’avons-nous pas chacun au fond de nous une certaine part d’ombre ?

 

Alors, si vous n’avez pas encore pu voir cette magnifique pièce sachez qu’elle se jouera à nouveau dès le 3 septembre et jusqu’au 30 décembre au Théâtre de l’oeuvre (à 19h ou à 20h suivant les jours).

 

Le propre, l’essence même, du spectacle vivant (et donc du théâtre) est de n’être pas figé. Cela vaut d’autant plus lorsque les interprètes changent parce qu’ils jouent en alternance. De plus, un écran de télévision ne remplacera jamais une salle de spectacle. Mais la diffusion est prévue le 29 août prochain sur France 5.

 

Notons enfin qu’une adaptation cinématographique est en cours. Mais, avec la crise sanitaire, le tournage avait été interrompu laissant certaines rues de Montmartre plongées dans les années 40 avec une partie des décors qui n’avaient pas pu être démontés. Depuis, les acteurs, les techniciens et les caméras se sont « déconfinés ». La sortie sur grand écran est, semble t’il, prévue en novembre 2021. D’ici là et part ces temps pour le moins troubles «faisons en sorte que le courage soit plus fort que la peur»

 

 

Auteur et metteur en scène : Jean-Philippe DAGUERRE

 

Avec en alternance : 

- Charles Lelaure ou Benjamin Brenière ou Simon Larvaron,

- Pauline Caupenne ou Julie Cavanna ou Anne Plantey,

- Alexandre Bonstein ou Marc SiemiatyckiFanck Desmedt ou Jean-Philippe Daguerre ou Benjamin Egner,

- Charlotte Matzneff ou Salomé Villiers ou Herrade von Meier



04/07/2020


CONTACT, la nouvelle expérience du théâtre distancié

       101532219_111646393902449_4356983935104712704_o.jpg

 

Avec la fermeture des salles de spectacles et toutes les contraintes liées aux règles sanitaires encore en vigueur, le monde artistique est en stand by et ce malgré un retour à la normal progressif.

Il en fallait bien plus pour arrêter des passionnés de spectacles vivants tel que Samuel Séné et Eric Chantelauze.
Cette situation est totalement inédite et la représentation à laquelle nous avons assisté ce samedi 28 juin l’est tout autant.

 

Depuis le 13 juin dernier, dans Paris vous avez peut-être croisé un petit groupe (pas plus de huit) avec un casque sur les oreilles et le regard dirigé vers une jeune femme qui ne semble pas au mieux de sa forme avec un homme étrange à ses côtés.
Pas d’inquiétude !
Il s’agit d’un nouveau concept de spectacle déambulatoire (à travers les rues de notre belle capitale) tout droit sorti de l’imagination de Gabrielle Jourdain, écrit par Eric Chantelauze, mis en scène par Samuel Sené sur une bande son signée Cyril Barbessol.

 

C’est Inès Amoura qui crée avec justesse et délicatesse le rôle de Sarah, une jeune femme pour le moins perturbée (elle a « le plexus qui fuit », des sensations de froid et de vertige mais nous ne vous en dirons pas plus ici).
Après un master universitaire sur l’adaptation théâtrale elle a continué de se former au Studio Muller, à l’école Claude Mathieu puis chez Musidrama.
On a pu la voir dernièrement dans « Un Chant de Noël » ou bien « Ça bouge ».

 

Faut-il encore présenter Jacques Verzier ?
Vous l’avez sans doute vu dans « Cabaret », « Kiss me Kate », « Titanic », « Le Roi et Moi », « Sweeney Todd », « L’Opéra de Quat’Sous » ou encore « Berlin Kabarett ».
Et actuellement en tournée avec « Une Femme Se Déplace » le spectacle musical auquel nous avions consacré un article il y a quelques mois.
Ici, dans le rôle de Raphaël (un personnage à la croisée du fantôme et de l’ange gardien), il déploie à la fois tout un mystère et une facette paternelle.

 

Mais ce spectacle, ou plutôt cette expérience, se vit et se ressent.
Et on se sent privilégiés d’y assister puisque les figurants involontaires que sont les passants ne savent pas et ne peuvent même pas imaginer ce qui se déroule sous nos yeux ni ce que peuvent ressentir les protagonistes et donc les spectateurs.

La surprise sera au maximum puisque le lieu exact n'est dévoilé que quelques heures avant.
Un simple casque sur les oreilles, une application à installer sur son téléphone et nous voilà totalement immergés et en parfaite synchronisation avec les acteurs.

 

Alors réservez au plus vite et laissez-vous guider pour « apprendre à voir plus loin que ses yeux » !!!

 

 

*******************

 

Informations et réservations : https://c-o-n-t-a-c-t.fr/

Avec : Inès Amoura et Jacques Verzier,

Concept et la mise en scène : Samuel Sené,

Paroles : Eric Chantelauze,

Musique et design sonore : Cyril Barbessol,

Dramaturgie : Hanna Lasserre,

Création de l'application : Jean-Philippe Marie de Chastenay (Touaregs.com)

Idée originale et co-production : Gabrielle Jourdain
Partenariat avec Stéphane Letellier Rampon, Nathalie Robin, Manon Bianchi et Musidrama.







29/06/2020


Le tour du monde en 80 jours

                        1569500749973_tour-du-monde-mogador_45828.jpg

LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS, LE MUSICAL

 

Après le succès retentissant du spectacle « Les aventures de Tom Saywer », le quatuor « de choc » formé par Ludovic-Alexandre Vidal, Julien Salvia, David Rozen et David Rebouh s’est lancé un pari au moins aussi fou que celui de Phileas Fogg : donner vie, sur scène, au célèbre roman d’aventure de Jules Verne « Le tour du Monde en 80 jours » publié en 1872!!!
« Tout ce qui est impossible reste à accomplir »...

 

Ainsi, de Paris à Londres en passant par l’Inde, Hong-Kong ou San Francisco en train, en bateau ou même à dos d’éléphant nous voilà embarqués avec les 11 comédiens chanteurs présents sur scène.

 

Les personnages principaux : Phileas Fogg, Jean Passepartout, Fix et Mrs. Aouda sont respectivement incarnés par Harold Simon (« La petite fille aux allumettes », « Jack, l'éventreur de Whitechapel ») avec tout le flegme nécessaire, Guillaume Sentou (révélation masculine aux Molières 2017 pour son rôle dans « Edmond » d'Alexis Michalik), Guillaume Beaujolais (« La petite fille aux allumettes », « Robin des bois, la légende... ou presque ») avec des allures d’ « Austin Powers » et Clémence Bouvier (« We Will Rock You », « La folle histoire du Petit Chaperon Rouge ») qui va ravir le coeur de Phileas Fogg parce qu’ « à quoi bon faire le tour du monde si c’est pour le faire sans amour »...

 

On a beau savoir que c’est le théâtre Mogador et que les productions de Double D (« La petite fille aux allumettes », « Hensel et Gretel » etc...) sont toujours d’une très belle qualité on ne peut ici que s’émerveiller et retrouver son âme d’enfant.

Le rythme est effréné et la mise en scène ne comporte aucun temps mort. L'orchestration de Larry Blank et Antoine Lefort est juste parfaite.

Chacun des comédiens-chanteurs-danseurs est mis en valeur ( y compris les rôles « secondaires » qui du coup ne le sont pas).
Les musiques sont entraînantes et les chorégraphies de Johan Nus, pourraient nous laisser croire qu'on est à Broadway.

Pour couronner le tout, un travail incroyable a également été réalisé sur les costumes.


Le résultat est donc grandiose, lumineux, drôle et coloré. C’est précis, calibré mais nullement mécanique et les éclats de rire dans la salle prouvent encore une fois que le pari est réussi.

 

Rien d’étonnant à ce que ce spectacle soit éligible aux Molières catégorie « Jeune Public ».
Il ne nous reste plus qu’à lui souhaiter tout le succès qu’il mérite.
Et quoi qu’il advienne, n’oublions pas que « quand plus rien ne va, il faut chanter » !!!

 

*************************

Avec : Guillaume Beaujolais, Thomas Bernier, Alix Berruet, Clémence Bouvier, Max Carpentier, Ludivine Bigeni, Véronique Hatat, Alexis Mahi, Thomas Mathieu, Guillaume Sentou, Harold Simon.

Livret et paroles : Ludovic-Alexandre Vidal

Musique : Julien Salvia

Orchestrations : Larry Blank et Antoine Lefort

Mise en scène : David Rozen

Chorégraphies : Johan Nus

Costumes : Marie-Caroline Béhue






18/06/2020