musical-et-cie

musical-et-cie

Enfants


Le tour du monde en 80 jours

                        1569500749973_tour-du-monde-mogador_45828.jpg

LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS, LE MUSICAL

 

Après le succès retentissant du spectacle « Les aventures de Tom Saywer », le quatuor « de choc » formé par Ludovic-Alexandre Vidal, Julien Salvia, David Rozen et David Rebouh s’est lancé un pari au moins aussi fou que celui de Phileas Fogg : donner vie, sur scène, au célèbre roman d’aventure de Jules Verne « Le tour du Monde en 80 jours » publié en 1872!!!
« Tout ce qui est impossible reste à accomplir »...

 

Ainsi, de Paris à Londres en passant par l’Inde, Hong-Kong ou San Francisco en train, en bateau ou même à dos d’éléphant nous voilà embarqués avec les 11 comédiens chanteurs présents sur scène.

 

Les personnages principaux : Phileas Fogg, Jean Passepartout, Fix et Mrs. Aouda sont respectivement incarnés par Harold Simon (« La petite fille aux allumettes », « Jack, l'éventreur de Whitechapel ») avec tout le flegme nécessaire, Guillaume Sentou (révélation masculine aux Molières 2017 pour son rôle dans « Edmond » d'Alexis Michalik), Guillaume Beaujolais (« La petite fille aux allumettes », « Robin des bois, la légende... ou presque ») avec des allures d’ « Austin Powers » et Clémence Bouvier (« We Will Rock You », « La folle histoire du Petit Chaperon Rouge ») qui va ravir le coeur de Phileas Fogg parce qu’ « à quoi bon faire le tour du monde si c’est pour le faire sans amour »...

 

On a beau savoir que c’est le théâtre Mogador et que les productions de Double D (« La petite fille aux allumettes », « Hensel et Gretel » etc...) sont toujours d’une très belle qualité on ne peut ici que s’émerveiller et retrouver son âme d’enfant.

Le rythme est effréné et la mise en scène ne comporte aucun temps mort. L'orchestration de Larry Blank et Antoine Lefort est juste parfaite.

Chacun des comédiens-chanteurs-danseurs est mis en valeur ( y compris les rôles « secondaires » qui du coup ne le sont pas).
Les musiques sont entraînantes et les chorégraphies de Johan Nus, pourraient nous laisser croire qu'on est à Broadway.

Pour couronner le tout, un travail incroyable a également été réalisé sur les costumes.


Le résultat est donc grandiose, lumineux, drôle et coloré. C’est précis, calibré mais nullement mécanique et les éclats de rire dans la salle prouvent encore une fois que le pari est réussi.

 

Rien d’étonnant à ce que ce spectacle soit éligible aux Molières catégorie « Jeune Public ».
Il ne nous reste plus qu’à lui souhaiter tout le succès qu’il mérite.
Et quoi qu’il advienne, n’oublions pas que « quand plus rien ne va, il faut chanter » !!!

 

*************************

Avec : Guillaume Beaujolais, Thomas Bernier, Alix Berruet, Clémence Bouvier, Max Carpentier, Ludivine Bigeni, Véronique Hatat, Alexis Mahi, Thomas Mathieu, Guillaume Sentou, Harold Simon.

Livret et paroles : Ludovic-Alexandre Vidal

Musique : Julien Salvia

Orchestrations : Larry Blank et Antoine Lefort

Mise en scène : David Rozen

Chorégraphies : Johan Nus

Costumes : Marie-Caroline Béhue






18/06/2020


Pinocchio le conte musical au Théâtre de Paris

    b545ca7c46d05536f6fffe1c4cd7.jpeg

Que ce soit grâce à la version des Studios Disney qui date de 1940, par les multiples éditions existantes en librairie ou encore par les diverses adaptations scéniques, tout le monde connaît l’histoire de Geppetto et de son morceau de bois qui devient un vrai petit garçon.

Actuellement et jusqu’au 4 janvier 2020, le Théâtre de Paris en propose une nouvelle version très vivante, pleine de couleur et d’humour.
La mise en scène, vraiment astucieuse, est signée Guillaume Bouchède.
Un simple jeu de rideau et quelques éléments de décors permettent de passer de la fôret, à l’atelier de Geppetto en passant par le magnifique chapiteau qui nous offre, dès l’ouverture, nombre d’impressionnantes acrobaties sur des musiques tantôt enjouées et sautillantes, tantôt mystérieuses signées Sandra Gaugué.

Le monde du cirque y est omniprésent notamment grâce aux circassiens de la troupe : Ines Valarcher et Tullio Cipriano qui jouent également de petits rôles (enfants, gendarmes...).

Dans le rôle principal, on retrouve Pablo Cherrey-Iturralde. 

Formé en chant lyrique au Conservatoire, en danse au Studio Evi'danse d’Auxerre et en Comédie Musicale au Studio International Vanina Mareschal, cela lui a ouvert les portes de spectacles tels qu'“Hensel et Gretel” (dans lequel il a joué le rôle d’Hensel et celui du Faune) ou encore  “Les aventures de Tom Sawyer” (il est en alternance pour le rôle-titre au théâtre Mogador).

Mais revenons à Pinocchio. Notre nez s’allongerait si nous disions que le fait qu’il soit aussi grand que son créateur Geppetto ne nous a pas étonné au départ.
Ceci dit, grâce à son espièglerie et son énergie, on se laisse malgré tout embarquer dans cette histoire extraordinaire.

 

Pierre Reggiani qui interprète le rôle de Gepetto s’est illustré entre autre dans «Irma la Douce», « Hello Dolly », «Clémenceau, Le musical».
Il interprète avec beaucoup de tendresse et de justesse, le menuisier qui va donner vie à son pantin avec l’aide de la fée bleue.

 

Cette dernière est jouée par Laura Bensimon (on a pu la voir dans « Raiponce et le Prince Aventurier », « Robin des Bois : La Légende ou presque », « Kid Manoir», «Sarvil, l'oublié de la Canebière», «Jack l'éventreur de Whitechapel » ou encore « Ivo Livi »).
Elle se glisse avec délectation dans une version du personnage ultra lookée, digne de l’émission « Les reines du shopping » et qui pratique le slam !

 

La conscience, le guide de Pinoccio (autrement dit le grillon) c’est Nicolas Soulié («Petite Fille aux Allumettes », «J'vous ai apporté des bonbons », «Le Songe d’une nuit d'été », «Cousins comme Cochons » pour ne citer que quelques exemples).
« Pinoccio, le conte musical » l’amène à travailler de nouveau avec le metteur en scène Guillaume Bouchède qui faisait parti de l’équipe pédagogique qui l’a formé au sein de l’école de Comédie Musicale de Paris.

 

L'excellent duo du chat et du renard est interprété par Simon Heulle, que nous avions découvert dans la saison 2013 de l’emission "La France a un incroyable talent" avant d'intégrer la troupe de « Love Circus » puis celles de « Timeo », de « La folle histoire du petit chaperon rouge » et de « la Cigale sans la fourmi » et de Juliette Béchu.
Celle ci s’est formée en danse au conservatoire et en théâtre ainsi qu’à la comédie musicale au cours Florent. 

 

Thomas Ronzeau (« La légende du Roi Arthur », « La petite fille aux allumettes, « Hansel et Gretel », « Oh my God ! », «Chapitre XIII ») joue le rôle du cocher.
Il est surtout un Mangefeu à la fois autoritaire, impressionnant dans sa façon de diriger son cirque et finalement plus sensible qu’il en a l’air quand il est attendri par Pinocchio.

 

Marine Llado riche de sa formation d'acrobate, interprète le personnage de La Mèche.
Elle s’est dirigée vers  l’Ecole de Comédie Musicale de Paris puis l’école d’Art Dramatique "Jean Périmony". Elle a participé à de nombreux spectacles («Emmy fait son One kid show », "Kid Manoir : La Malédiction du Pharaon », « Hairspray », « La Cigale sans la fourmi »et la « La Boule Rouge »).
Mais ici, son personnage nous dévoile un lourd secret.

 

Un secret que vous découvrirez en allant au Théâtre de Paris les samedis à 14 heures, les dimanches à 11h et tous les jours à 14h pendant les vacances de Noël (sauf les 24,25, 31 décembre et 1er janvier).

 

Mais « Le secret c’est peut-être de voir les choses avec les yeux d’un enfant ». En tout cas, chez Musical & Cie, nous en sommes convaincus !

 

***************************************

 

Auteur : Ely Grimaldi et Igor De Chaillé

 

Artistes : Pablo Cherrey-Iturralde, Pierre Reggiani, Laura Bensimon, Nicolas Soulié, Juliette Béchu, Thomas Ronzeau, Marine Llado, Simon Heulle, Ines Valarcher, Tullio Cipriano

 

Metteur en scène : Guillaume Bouchède

 

Musiques : Sandra Gaugue

 

Chorégraphies : Julia Ledl

 

Costumes : Corinne Rossi

 

Masques : Julie Coffinières

 

Décors : Farru

 

Effets spéciaux : Pascal Fristch / SFX

Crédit photos : Maïna Salmon

 


11/11/2019


« Tom le magicien » au Théâtre de la boussole

5BF83B36-8272-47C6-9DAB-60FD869A53E0.jpeg

 

Il se passe vraiment de drôles de choses dans certains greniers…

Afin de nous raconter comment il est devenu magicien, Tom alias Thierry Batteux est un artiste aux multiples talents qui déploie tout un univers féérique, poétique et très coloré. 

 

Et on peut dire qu’il a plus d’un tour dans son sac. 

Il chante, jongle et joue aussi de la clarinette car « pour un magicien, rien n’est impossible ! »

Des tours de magie à profusion, en passant par des ombres chinoises et de la lévitation , au théâtre de la boussole, il nous la fait perdre !!!

 

 Le spectacle est au premier abord, destiné aux enfants mais il est tellement dynamique, participatif, plein d’humour et de tendresse que les adultes se laissent embarquer sans grande difficulté. 

Tout le monde rit de bon cœur et ressort le sourire aux lèvres avec des étoiles plein les yeux.

 

Mais ne vous détrompez pas, derrière cette apparente légèreté, il y a une technique irréprochable et une précision chirurgicale. Tout est millimétré dans cette très belle mise en scène. 

Ce magnifique spectacle est la sortie Idéale pour retrouver son âme d’enfant. 

 

Tous les samedis et dimanches (à 14h) et tous les jours pendant les vacances scolaires.

 

Théâtre de la boussole

29 rue Dunkerque 

75010 Paris

 



08/05/2019