musical-et-cie

musical-et-cie

Musical


Annulation de South Pacific à l’Opéra de Toulon

9C8DC4C3-F64C-4CD4-97D9-EC6EDA6E7A50.jpeg

C’est dimanche, en écoutant l’émission 42e rue animée par Laurent Valiere que nous avons appris que le report en septembre des représentations de South Pacific, prévues initialement en mars n’aura finalement pas lieu. 
C’est encore une bien triste nouvelle pour le milieu artistique. 
« Musical et cie » espère de tout cœur que comme l’a dit Jasmine Roy à l’antenne « ce spectacle soit reporté à la saison 2022–2023. »


05/05/2020


Concert anniversaire Stephen Sondheim

74A5F110-686E-4FA6-A1AC-8C9613BBDB4A.jpeg

Le légendaire compositeur de Broadway Stephen Sondheim sera mis à l’honneur avec un concert d'anniversaire all-star, diffusé en direct dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 avril à 2h du matin heure française. 

La soirée animée par Raúl Esparza, sous la direction musicale de Mary-Mitchell Campbell est un événement unique, au profit d'ASTEP (Artists Striving to End Poverty), comprendra des chansons inspirées du catalogue de Sondheim interprétées par de nombreux artistes qui ont livré des tournées emblématiques dans ses comédies musicales, notamment Meryl Streep, Bernadette Peters, Patti LuPone, Mandy Patinkin et Audra McDonald,


Ne ratez surtout ce concert entièrement gratuit sur Broadway.com et Broadway.com Chaîne Youtube.

 

crédit photo: Broadway.com


24/04/2020


Collectif virtuel Our song bang

D7DAD382-D7C1-4073-B2F6-1C7B72D464D8.jpeg

Depuis le début du confinement, de nombreux artistes nous proposent de beaux projets.
« Musical et cie » souhaitait mettre en avant le collectif virtuel Our Song Band. 

Le producteur Hervé Benhamou a eu cette belle idée de réunir Auteurs, Compositeurs, Interprètes et Réalisateurs afin de mettre en commun leurs talents et composer un album intitulé « Tribu Arc en Ciel »
Celui ci sera disponible début mai au profit de La Fondation des Hôpitaux de France.


Vous pouvez d’ores et déjà écouter le premier titre et soutenir ce beau projet.

 

https://music.apple.com/fr/album/tribu-arc-en-ciel/1508338350?i=1508338575

 


Interprètes : Gregory Benchenafi, JEAN-LUC GUIZONNE, Manael Ceo, Lena Ka, Kadenshi, Roland karl, Raphaël Klemm, Sharon Laloum, Jean Sébastien Lavoie, Sarah Michelle, Geneviève Morissette, Nessryne, Cyril PAULUS 


https://youtu.be/7Q-md3aaB4Q


24/04/2020


Starmania reporté

92A1ADDE-9B1A-4902-8129-D034933F459C.jpeg

Alors que le confinement continue, la production de la nouvelle comédie musicale « Starmania » vient d’annoncer le report de cette première tant attendue.
Il faudra attendre le 11 novembre 2021 pour pouvoir découvrir ce spectacle à la scène musicale.

« Musical et cie » apporte tout son soutien à la production. 


24/04/2020


The Phantom of the Opera filmé au Royal Albert Hall en 2011

DA7C3CDF-9A8E-448A-A88F-72C94961E047.jpeg

Vendredi soir 17 avril, retrouvez l’intégrale du concert anniversaire de The Phantom of the Opera sur la chaine youtube d’Andrew Lloyd Webber.

 

Avec Ramin Karimloo et Sierra Boggess, le spectacle a été filmé au Royal Albert Hall en 2011, à l’occasion des 25 ans du musical.

 

 https://bit.ly/2ye7tGw


17/04/2020


Legally Blonde the musical.

En cette période de confinement vous pouvez découvrir ou redécouvrir Legally Blonde the musical.
Comédie musicale de 2007, musique et paroles de Laurence O'Keefe et Nell Benjamin. Livret d’Heather Hach.


15/04/2020


Dans les yeux de Jeanne sur Funambule TV

0x1200x21200-or.jpg
 

« DANS LES YEUX DE JEANNE » AU PROGRAMME DE LA FUNAMBULE TV UNIQUEMENT CE SOIR 


Revivez l’incroyable destin de Bourvil !
À travers les musiques qui ont marqué le succès de l'éternel gentil, ce spectacle vous replonge dans les airs que tout le monde connaît sans vraiment savoir d'où ils viennent !

 


15/04/2020


Notre-Dame, la malédiction de Quasimodo

87368303_519830118737452_8758826694787203072_n.jpg

 

Dimanche 23 février nous avons assisté au Centre évenementiel de Courbevoie, à un spectacle d'une très grande qualité et il n'y avait pas une tête d'affiche mais une trentaine de chanteurs et danseurs faisant partis de l'association Locksley Mus’
Vous ne les connaissez pas et c'est un tort. Ils n'ont rien à envier aux artistes qui foulent les scènes parisiennes.

Mais qui est cette troupe et d'où vient elle ??
En 2008, François-Xavier BORSI et Rémi DELEKTA se lancent dans un pari fou : créer de toutes pièces
une comédie musicale originale ! Très vite, ils sont rejoints dans ce projet par Ferdinand BISTOCCHI, chef de l’Orchestre Symphonique de MARLY.
Tous trois partent alors à la recherche des artistes qui constitueront la troupe : chanteurs, danseurs,
metteur en scène, chorégraphe, … tous bien sûr amateurs et bénévoles !

Ravis de découvrir une nouvelle troupe, nous étions surtout impatients de découvrir la mise en scène que Sophie Delmas avait fait sur ce spectacle. 
Un pari plus que risqué que d'adapter la comédie musicale "Notre Dame de Paris" déjà tellement connue du grand public.

Les première notes de la chanson " Le temps des cathédrales" retentissent et là nous savons d'avance que le pari va être gagné. 
S'en suit 2H00 de spectacle que nous n'avons pas vu passer tellement le niveau vocal et scènique étaient à la hauteur.
25 chanteurs de haut niveau, dont 8 solistes, 12 danseuses et 9 musiciens professionnels (rythmique + quatuor à cordes) qui ont joués en live pour notre plus grand plaisir.

Musical et cie espère vraiment que cette troupe remontra sur une scène parisienne ou proche paris pour que vous puissiez aller voir leurs talents.

Mise en scène par Sophie Delmas et direction musicale par Ferdinand Bistocchi.


 


24/02/2020


Célestine et la tour des nuages

                                   unnamed.jpg

 

CELESTINE ET LA TOUR DES NUAGES

 

«Les vrais héros ne connaissent pas le sens de la vie, ils lui en donnent» et Célestine en fait bel et bien parti.
C’est son épopée qu’il nous est donné de suivre dans «Célestine et la tour des nuages».

Le 14 Février dernier, Musical & Cie a assisté à la dernière date d’une série de 5 représentations à la Comédie Nation produites par la société Lontra.

 

Dès les premières secondes, grâce au décors mais surtout à la musique composée par Nelly Stajic (interprétée par Jonathan Goyvaertz au piano) nous sommes propulsés dans l’effervescent Paris de 1889 et de l’exposition universelle.

 

Le livret (à différents degrés de lecture) riche en rebondissements avec un humour omniprésent est signé Clara D’Agostino et Medhi Vigier.
Il est très bien dosé et laisse également la part belle aux rêves et à la l’innocence de Célestine Trouvé.

 

Tout commence au moment où cette dernière quitte l’orphelinat dans lequel elle a grandit pour devenir l’assistante du Professeur Fournier, un historien spécialisé en ésothérisme et passionné aéronautique scientifique (même s’il a peur de l’altitute et du vide !).

 

Notre héroïne est interprétée par Marianne Millet.
Nous vous parlions d’elle tout récemment puisque nous l’avions vue « Dans les yeux de Jeanne ».
Ici on la retrouve dans un registre évidemment bien différent.
Elle semble au moins aussi à l’aise dans le rôle de cette jeune aventurière très brillante, espiègle à souhait mais, avouons-le, un peu gaffeuse.

 

Son nouvel employeur, le Professeur, va s’avérer un brin «parano» persuadé qu’il se trame un complot avec une société secrète (nous n’en révélerons pas davantage car nous sommes persuadés que l’aventure ne fait encore que commencée pour Célestine)
Il est surtout complètement farfelu mais comme il le proclame haut et fort : « il n’y a rien au monde de mieux que d’être loufoque » !
C’est Hadrian Levêque qui incarne ce personnage haut en couleur et aux allures de Willy Wonka.

 

Sans tarder, notre jeune Célestine va se voir confier une mission : trouver le ballon Lachambre au milieu de l’exposition universelle !

 

C’est alors qu’elle va rencontrer le dernier membre du trio de choc (avec qui elle a en commun une admiration sans faille pour Jules Verne) : Mira Loizeau, sur le point d’obtenir ses ailes !
Une Féministe, avant-gardiste qui s’implique beaucoup au sein du mouvement syndical.

Marie Arnold se glisse dans la peau de cette ingénieure ou technicienne, mécanicienne qui rêve de piloter un aéronef avec bien plus de facilité que son personnage dans les grandes robes de gala. 

 

Mais il n’y a pas de belle histoire sans conteur.
C’est là qu’intervient Noé Pflieger dont le personnage à la fois mystérieux voire légèrement inquiétant par moment va nous «balader» dans l’espace et dans le temps pour nous relater tout ce que nous venons d’expliquer et bien plus encore.
Comme si cela ne suffisait pas il créé la surprise avec d’autres personnages et pas des moindres !
Mais, chut ! 

 

Le rythme effréné qu’il mène est soutenu par la mise en scène parfois interactive et sans aucun temps mort de Clara d'Agostino assistée de Lara Pegliasco.

Nous ne pouvions tout de même pas terminer cette article sans saluer le travail sur les harmonies dans les chansons d’ensemble.

 

En somme, absolument tous les ingrédients sont réunis pour que ce spectacle connaisse une réussite dépassant encore celle qu’a connue cette série de lancement.
Pourtant le challenge était de taille étant donné la qualité du spectacle.
Alors, quoi qu’il arrive, rappelez-vous qu’ «il n’y a pas de situation, si périlleuse soit-elle, dont on ne puisse se tirer» et c’est Jules Verne qui nous le dit !

 

**********************

Avec : Noé Pflieger, Marianne Millet, Hadrian Levêque, Marie Arnold

Pianiste : Jonathan Goywaertz

Musique originale : Nelly Stajic

Livret : Clara d'Agostino et Mehdi Vigier

Mise en scène : Clara d'Agostino assistée de Lara Pegliasco

Chorégraphie : Joseph Laurent

Visuels : Nah Pictures - Maeva Sorya - Tao Hime

Directrice de production : Manon Bianchi

Chargée de production : Chiara Stringari


24/02/2020


Opérapiece au Théâtre Essaïon

                             15762264024691_operapiece-essaion_41370.jpg

 


Aurore Bouston
(«LALALA Opéra en chanson», «Cachafaz tragédie barbare», «KARAOKE») et Marion Lépine («La vie parisienne», «Tout Offenbach ou Presque», «Les Divalala») n’en sont pas à leur coup d’essai puisqu’elles ont déjà crée ensemble un premier spectacle d’humour musical intitulé «Do Ré Mi Fashion» en 2015.

 

Dans «Opérapiécé», elles nous racontent les déboires professionnels et sentimentaux d’une jeune artiste fraîchement débarquée à Paris. 

 

Bien entendu, le rêve laisse rapidement place à la recherche d’appartement, à la course aux cachets et aux déceptions amoureuses. 

 

Mais nous assistons également à la naissance d’une belle amitié.

 

 

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que, si le thème n’est pas très original en soit, la manière dont le sujet est traité ici est inattendue, surprenante et réjouissante. 

 

C’est un véritable feu d’artifice de chansons qui s’entremêlent comme les voix des deux chanteuses. 

 

Telles le Ying et le yang ou l’ange et le démon, l’une est blonde aux yeux clairs l’autre brune aux yeux foncés.

 

Grâce à un remarquable travail d’écriture, les grands airs classiques (Strauss, Stravinski, Tchaïkovski, Ravel, Mozart, Chopin...) côtoient Claude François, Jacques Brel, Georges Brassens ou Alain Souchon, par exemple. 

 

Tout n’est donc que contraste et rupture.

 

 

 

Mais finalement, cela s’harmonise et s’équilibre véritablement. 

 

Cette homogénéité est certainement liée, entre autre, aux soins portés aux arrangements de Louis Dunoyer de Segonzac, au dynamisme de la mise en scène de William Mesguich et au fait que ce spectacle (entièrement chanté) a pour seul accompagnement un accordéon. 

 

Celui-ci est présent du début à la fin et crée une atmosphère un peu rétro et typiquement parisienne pleine de charme. 

 

D’ailleurs elles rendent, au passage, un très bel hommage à notre capitale qui mérite d’être salué.

 

Il y a évidemment beaucoup d’humour et de dérision mais également quelques «notes» bien plus poétiques. 

 

On sent une réelle complicité, un plaisir non dissimulé à jouer. 

 

L’utilisation de ce verbe pour le théâtre prend tout son sens pendant ce spectacle.

 

Il y a également un très beau travail sur les costumes, créés par Marie-Caroline Béhue Guetteville, mais nous ne voulons pas non plus tout vous révéler !

 

 

 

C’est à découvrir les mardis et mercredis à 21h jusqu’au 25 mars 2020 (relâche le 3 mars) au théâtre Essaion.

 

 

 

*******************************************

 

Auteures : Aurore Bouston, Marion Lépine

 

Mise en scène : William Mesguich

 

Direction musicale : Louis Dunoyer de Segonzac

 

Distribution : Aurore Bouston, Marion Lépine

 

et Marion Buisset ou Vincent Carenzi à l’accordéon

 

Chorégraphies : Barbara Silvestre

 

Costumes Black Baroque by Marie-Caroline Béhue


 


19/02/2020