musical-et-cie

musical-et-cie

Un sac de billes au théâtre du Lucernaire

88DE7D15-1E1D-44EE-ACB8-F524BE739FFE.jpeg


Tout commence en 1941, pendant l’occupation, dans un petit salon de coiffure du 18èmearrondissement tenu par des juifs.
Joseph Joffo et son frère jouent aux billes quand soudain…

 

Pour connaître la suite, vous pouvez évidemment (re)lire le récit autobiographique de Joseph Joffo

« Un sac de billes » sorti en 1973 ou la bande dessinée de Kris et Vincent Bailly.
Vous pouvez aussi regarder les adaptations cinématographiques de Jacques Doillon (1975) ou de Christian Duguay (2017). 

Mais surtout ne ratez pas l’adaptation que propose le théâtre du Lucernaire en ce moment.


Elle est signée Freddy Viau et elle est menée

« tambour battant » par James Groguelin.

Ce dernier, seul sur scène pendant plus d’une heure, nous emporte et nous raconte dans un rythme effréné, avec une sincérité désarmante, l’histoire de ces deux gamins qui ont du traverser seuls la France (de Paris à Nice) pour rejoindre la zone libre puisqu’ « un coup de crayon a coupé la France en deux ».

Pour ce faire, il incarne les enfants évidemment mais aussi leurs parents, leurs camarades de classes, Raymond le commis, un médecin, un curé et tout un tas d’autres personnages qui vont croiser leur chemin.

 

Les seuls rôles que James Groguelin ne joue pas (les Allemands et les SS) sont en voix-off.
Le travail sur la bande son est donc vraiment millimétré.

 

La création sonore de Régis Delbroucq fait intégralement partie du spectacle.

Pleines de surprises, la mise en scène de Stéphane Daurat et la scénographie de Nicolas De Ferran sont à l’image de l’ingéniosité et de la débrouillardise dont Joseph et son frère vont devoir faire preuve tout au long de leur voyage.

 

Le pari délicat de porter sur scène une telle œuvre est donc plus que réussi.
Le spectateur fait lui aussi le voyage. Il voit les paysages et ressent toutes les émotions décrites par Joseph.
C’est d’autant plus important qu’il s’agit d’un devoir de mémoire qui s’avère plus que nécessaire à l’heure actuelle. 

Nous ne pouvons donc que vous conseiller de vous dépêcher d’aller (re)vivre cette histoire car il ne reste plus qu’une semaine avant qu’ils ne remettent les musettes pour toujours dans la cave…En attendant, ils font vraiment bien de les ressortir encore Mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi à 18:30 et dimanche à 15:00 

 

********************

Joseph Joffo : Auteur

Freddy Viau : Adaptateur

Stephane Daurat : Metteur en scène

James Groguelin : Comédien

 



14/10/2019

A découvrir aussi